La Réunion : un paradis pour les amoureux de nature

La Réunion : un paradis pour les amoureux de nature

Plus de 9000 kilomètres.. c’est la distance qui sépare l’île de La Réunion à la France. Chaque année, le temps de quelques jours de congés, des dizaines de milliers de touristes s’envolent en direction de ce département d’Outre-Mer, réputé pour ses paysages, ses randonnées majestueuses, son lagon, sa gastronomie et les nombreuses activités proposées. Tout séjour sur l’île compte bien évidemment ses incontournables : un treck sur le Piton de la Fournaise, une randonnée autour du Cirque de Mafate, faire bronzette sur la plage de Grande-Anse, admirer le relief escarpé du Cirque de Cilaos, s’aventurer sur la route du Maïdo, se baigner dans les innombrables cascades naturelles, plonger dans les eaux pures et limpides du lagon, etc.

Cette liste, non exhaustive, n’inclut pas la possibilité de découvrir les tunnels de lave avec un professionnel de la spéléologie, ou encore le survol de la ville de Saint-Leu en parapente. Pourtant, cette attraction est à l’heure actuelle en plein essor sur l’île, et de nombreuses structures permettent de « s’envoyer en l’air » à moindre frais. L’occasion d’appréhender de nouvelles sensations et de pouvoir admirer autrement l’étendue sauvage de l’archipel.

Mettre ses craintes de côté et se laisser tenter par un vol en tandem

Pas ou peu de guides papiers mentionnent les nombreux spots de parapente qu’offre naturellement le relief de l’île, et pourtant, cette activité intéresse de plus en plus de vacanciers. Nombreux sont ceux qui se laissent tenter aux alentours de la ville de Saint-Leu, réputée pour sa belle plage de sable blanc, son lagon, ses maisons colorées, ses champs de canne à sucre et ses ravines impressionnantes. Pour ma part, j’ai découvert le parapente à La Réunion en visitant ce site : je cherchais en effet ce qu’il était possible de faire après une matinée plutôt maussade à attendre que le ciel ne se dégage.

Le site des Colimaçons, situé à quelques 800 mètres de hauteur, accueille un terrain d’envol parfaitement aménagé. Une fois passés l’enfilage de l’équipement et le brief concernant les consignes de sécurité, impossible de faire marche arrière. Il serait d’ailleurs trop bête d’avoir passé près de 10 à 11 heures d’avion pour rebrousser chemin à ce moment là non ? Après une course sur une dizaine de mètres, la voile se gonfle, les pieds ne touchent plus sol.. ca y est, on décolle ! Les sensations que procurent un vol en parapente sont tout simplement magiques : passés les premiers hauts le cœur du début, la suite n’est qu’émerveillement. Se laisser porter par les courants d’air chaud procure un sentiment de plénitude total. De même, les paysages vus du ciel offrent une toute autre perspective : voir de si haut à 360 degrés laisse un souvenir mémorable. Pendant 30 minutes (ou plus selon l’option choisie), des images défilent devant vos yeux que jamais vous n’auriez pensé pouvoir découvrir un jour : là un dauphin nageant dans le lagon, ici un oiseau bélier qui prend son envol, au loin des gens qui s’affairent à couper la canne à sucre… Et vous, avez-vous déjà réalisé pareille expérience ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *